Comment monter un mur en pierre : guide etape par etape

Monter un mur en pierre est à la fois une pratique ancestrale et une solution moderne pour l’aménagement paysager et la décoration intérieure. Dans cet article, apprenez comment construire un mur en pierre solide, esthétique et durable.

Choisissez le type de pierre adapté à votre projet

Il existe plusieurs types de pierres qui peuvent être utilisées pour construire un mur : calcaire, granit, grès, schiste ou basalte. Le choix dépendra de critères tels que l’aspect souhaité, la région où vous habitez, le coût des matériaux et les caractéristiques techniques requises.

Pierres naturelles

Les pierres naturelles sont extraites d’une carrière et taillées en forme selon le besoin. Elles offrent une grande variété de couleurs, textures, formes et dimensions. Les murs en pierres naturelles ont généralement une largeur de 45 cm à 65 cm, mais celle-ci peut varier selon le type de construction.

Pierres reconstituées

Les pierres reconstituées sont fabriquées à partir d’un mélange de ciments spéciaux et d’agrégats minéraux, reproduisant la forme, la couleur et la texture des vraies pierres. Le choix de ces pierres dépend du type de pose souhaitée et du budget alloué au projet.

Préparez et assemblez les éléments nécessaires pour construire votre mur

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir tous les outils et matériaux nécessaires à portée de main :

  • Sélection de pierres (plusieurs tailles)
  • Mortier pour la pose des pierres
  • Truelle
  • Massette
  • Fil à plomb
  • Niveau à bulle
  • Brouette ou caisse à outils
  • Seau d’eau
  • Éponge humide et brosse métallique
  • Gants de maçon
  • Protection oculaire et auditive

Créez une fondation solide pour votre mur en pierre

Une première étape importante dans la construction de tout mur consiste à créer une fondation solide et stable. Pour un mur en pierre, la fondation doit être faite de béton armé et avoir une épaisseur minimale de 25 cm et une largeur supérieure à celle des pierres.

Commencez par creuser un trou d’au moins 60 cm de profondeur pour y installer le coffrage de la fondation en bois ou en acier. Mélangez le béton selon les instructions du fabricant, en utilisant généralement 1 part de ciment pour 3 parts de sable et 5 parts de gravier. Versez ensuite le béton dans le coffrage jusqu’à atteindre la hauteur souhaitée pour la base du mur.

Assemblez et posez les pierres de manière sécuritaire et esthétique

Une fois la fondation en place, vous pouvez commencer à installer les pierres. Il existe plusieurs techniques d’assemblage des pierres, mais toutes requièrent du temps et de la patience pour obtenir un résultat solide et durable.

Méthode traditionnelle

Pour un mur en pierre sèche (sans mortier), prenez soin de choisir des pierres ayant une face plate vers l’extérieur et une arrière-plan aligné avec le mur. Empilez-les en respectant l’équilibre et la stabilité générale, vérifiant régulièrement si elles sont bien horizontales. Pour un mur en pierre maçonnée, mélangez du mortier selon les proportions recommandées : 1 part de ciment, 3 parts de sable et environ 1/4 dose d’eau.

Méthode « opus incertum »

Cette technique est utilisée pour construire des murs qui imitent l’apparence désordonnée des anciennes constructions romaines. Le mur est constitué de pierres irrégulières assemblées sans jointoiement apparent et dans un ordre aléatoire.

Méthode « opus quadratum »

L’opus quadratum consiste à assembler et empiler des pierres taillées en formes géométriques précises comme des cubes ou des parallélépipèdes. Cette méthode était couramment utilisée pour les murs de soutènement et les structures monumentales de l’époque antique.

Jointoyer et finaliser la construction du mur en pierre

Après avoir installé les pierres, il est nécessaire de remplir les joints entre elles avec du mortier pour assurer leur stabilité. Utilisez une truelle pour remplir les espaces vides entre les pierres et égalisez le surplus de mortier avec une spatule métallique ou un outil adapté.

Pour protéger votre mur contre l’érosion naturelle et l’humidité, appliquez un enduit étanche à base de chaux sur tout le support puis laissez sécher selon les consignes du fabricant. Enfin, nettoyez les pierres à l’aide d’une brosse métallique et d’un seau d’eau pour éliminer toute trace de mortier.

Maintenir et préserver votre mur en pierre au fil du temps

Au-delà de la construction initiale, un mur en pierre nécessite un entretien régulier pour garder son charme esthétique et sa robustesse. Surveillez attentivement l’apparition de fissures ou de décollements dans le jointoiement du mur qui pourraient suggérer des problèmes structuraux plus profonds.

N’hésitez pas à refaire certains joints ou soutènements si nécessaire afin de prolonger la durée de vie de votre mur en pierre et continuer à profiter de ses bienfaits esthétiques et pratiques.

Partagez cet article :
Facebook
Twitter
LinkedIn
CALENDRIER
février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829